De l’enfermement au tracing numérique, évolution de la privation de liberté

Dans le cadre de son cycle Pour un numérique critique et humain,  Point Culture m’a invité à parler mobilité, tracing numérique et privation de liberté. L’occasion de réfléchir à la manière dont notre rapport à l’espace-temps et à la mobilité pèse sur les pratiques d’enfermement répressif.

La vidéo est visible gratuitement sur leur site et sur Youtube.

Les ambiguïtés du projet carcéral contemporain (vidéo)

L’enregistrement de mon intervention à l’occasion de la 4ème Carceral Geography Conference est désormais en ligne… avec l’ensemble des présentations de ces deux journées. Sous le titre « A prison in superimposed states. On the ambiguities of the contemporary carceral project », j’y interroge la manière dont les visions actuelles de la prison sont soumises à une double tension: 1/ entre l’affaiblissement de la prison par son ouverture et la promotion de la mobilité, d’une part, et la résistance d’une prison orientée vers sa mission de sécurité, d’autre part; et 2/ entre une prison solide, mais soumise au règne du droit, d’une part, et une prison où la flexibilité et l’informel ont pris le relais du régime de faveur d’autrefois.

Mon intervention (en anglais) est visible ici.

Interview pour Movin’On… mobilité, immobilité et confinement

Le groupe de réflexion sur les mobilités « Movin’On » m’a interrogé au sujet de notre rapport à la mobilité et à l’immobilité. Il y a notamment été largement question du confinement, qui a profondément bouleversé notre rapport aux mouvements…

Vous en trouverez un extrait vidéo sur LinkedIn, mais, surtout, une version intégrale audio (14′) sur Soundcloud.

Sociétés mobilitaires et pandémies

La chaine YouTube du Centre d’action laïque publie aujourd’hui l’interview que je leur ai accordée à propos des relations entre l’actuelle pandémie de COVID-19 et la manière dont nous vivons et valorisons la mobilité.

Il y est notamment question de la manière dont il nous faudra, au sortir de la crise, réfléchir à la place que la mobilité doit occuper dans nos sociétés.

NVIVO, pour quoi faire?

Hier, j’intervenais dans le cadre d’un séminaire interne, commun au CASPER et à Engage, deux centres de recherche de l’Université Saint-Louis (Bruxelles), et consacré à la question de l’analyse de discours.

J’y présentais les raisons pour lesquelles j’en suis venu à me tourner vers NVIVO pour analyser mon matériau: les travaux préparatoires de la loi pénitentiaire belge.

Are space and prison what we think they are? (Eurocrim2019)

Today, I presented some reflexions about carceral geography and interdisciplinarity in the panel I organised with Anna Schliehe at the Eurocrim2019.

The question was to know how a spatial approach modified my vision of prison… Here’s the presentation (sound & slides). The working paper can be found here.

Brève présentation de l’idéal mobilitaire

Le Forum Vies Mobiles vient de mettre en ligne des versions plus longues (13 minutes) de la présentation des travaux que je mène avec Bertrand Montulet qui avait été enregistrée à l’occasion de la préparation de l’exposition « Mobile/Immobile ». Vous y retrouverez une présentation succincte des développements de notre réflexion sur notre rapport contemporain à l’espace-temps et à la mobilité, ainsi que sur les conséquences individuelles et collectives de ces changements.

La vidéo est présentée sur leur site en français et en anglais.

Chritophe_Mincke_Injonction_mobilite from Forum Vies Mobiles on Vimeo.

Présentation de « La société sans répit » à l’ARAU

Hier, je présentais « La société sans répit » à l’occasion du cinquantième anniversaire de l’ARAU. Vous retrouverez, en un peu moins d’une heure, l’exposé des thèses principales de l’ouvrage, avec, en point de mire, une interrogation sur l’évolution de notre rapport à la mobilité: comment la voyons-nous? comment la valorisons-nous?

Présentation de « La société sans répit » à l’Université catholique de Louvain

Aujourd’hui, je présentais à un séminaire commun des CIRFASE, CIRTES et GIRSEF, l’ouvrage « La société sans répit. La mobilité comme injonction » que j’ai récemment publié avec Bertrand Montulet.

C’était l’occasion de présenter le cadre théorique et ses interprétation plus en détail que dans une communication standard de 15 minutes. Une heure de présentation et une heure d’échanges avec l’assistance, merci à Laura Merla d’avoir organisé ça!

Comme d’habitude, vous pouvez entendre l’intégralité de l’intervention (mais pas les questions) sur Youtube.

Participation à l’émission « Les éclaireurs »

Samedi 19 avril, j’ai participé à l’émission « Les éclaireurs », animée par Fabien Vander Meersche, sur La Première (RTBF). J’y étais aux côtés de Séverine Robert (physicienne) et de Nicolas Dendoncker (géographe). J’y présentais l’ouvrage que j’ai coécrit avec Bertrand Montulet, « La société sans répit. La mobilité comme injonction ».

Vous pouvez réécouter l’émission ici.