From confinement to monitoring The carceral as management of the transitory

Aujourd’hui, j’ai présenté une contribution au congrès annuel de l’AAG, à Boston, dans l’atelier « Carceral Geographies ».

J’y interroge l’évolution des temporalités carcérales sous le poids de la mise en place de nouvelles techniques de monitoring.

Comme d’habitude, tout est visible sur YouTube et la contribution est lisible ici en anglais et ici en français.

 

Prison, Legitimacy Through Mobility?

Je viens de recevoir mon exemplaire d’un ouvrage auquel j’ai contribué.

Sous le titre « Carceral Mobilities, Interrogating Movement in Incarceration » (Routledge), se développent 17 contributions interrogeant les rapports entre prison et mobilité.

Dans ma contribution, intitulée « Prison, Legitimacy Through Mobility? », je me penche sur le recours au registre de la mobilité pour légitimer la prison. Il ne s’agit pas seulement de déplacements physiques, mais aussi de mobilités non matérielles, qui se donnent à voir via des appels à la mobilisation de soi, à la prise d’initiative, à la flexibilité, etc.

Vers la présentation de l’éditeur.

Carceral Mobilities